[mailto:anjou.foot@laposte.net]
[./index.html]
[./page_11.html]
[./page_2.html]
[./page_3.html]
[./page_4.html]
[./page_5.html]
[./page_6.html]
[./page_7.html]
[./page_8.html]
[./page_9.html]
[./page_21.html]
[./page_22.html]
[./page_23.html]
[./page_24.html]
[./page_10.html]
[./page_25.html]
[./page_26.html]
[./page_31.html]
[./page_32.html]
[./page_34.html]
[./page_35.html]
[./page_36.html]
[./page_42.html]
[./page_43.html]
[./page_41.html]
[./page_53.html]
[./page_52.html]
[./page_51.html]
[./page_1.html]
[./index.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Le football féminin avait vécu une époque prometteuse après la Première guerre mondiale, qui s'était achevée au tournant des années trente. Avait suivi un sommeil de quarante ans, jusqu'au réveil de 1970 : la Fédération française de football reconnaît alors le football féminin. Les compétitions commencent à cette date en Ligue de l'Atlantique et les joueuses du Club Sportif du Lion-d'Angers remportent la première coupe régionale, relayées par celles d’Angers (Ligny, 1973) puis de Rablay-sur-Layon (1974). Ces dernières, championnes de l’Atlantique dès 1971 et 1972, inaugurent une heureuse tradition de football féminin dans le Layon.

Le championnat de France est créé en 1974 ; Reims qui avait promu le renouveau du football féminin, est champion. En Anjou, pourtant acquis au basket, les joueuses de l’Union Sportive de Montfaucon accumulent les succès. Non seulement elles réalisent le triplé en Coupe de l'Atlantique (1977-1978-1979) et en Championnat de l’Atlantique (1976-1977-1978) mais elles accèdent au plus haut niveau national à la fin des années soixante-dix.

Les riveraines de la Moine vont rester une décennie parmi l'élite. En 1983 et 1987, elles finissent deuxième de leur poule, derrière des équipes aussi réputées que Soyaux et Saint-Brieuc (où exerce notre vieille connaissance Eugène Fragassi). La fin des années Quatre-vingt est remarquable. L’Union Sportive de Montfaucon s’offre deux nouvelles Coupes de l'Atlantique en 1989 et 1990 ; cette dernière année, elle termine vainqueure de sa poule de championnat, ne subissant qu'une défaite en dix-huit matches ; malheureusement, elle échoue en quart-de-finale face à Poissy (1-1 puis 0-3) et, semble-t-il incapable de tenir le rythme financièrement, se retire.

Entre-temps, un autre club du sud-ouest du Maine-et-Loire a tâté du haut niveau. En 1982, les Choletaises du Club Athletique Ernault des Batignolles réalisent le doublé Coupe de l'Atlantique- accession. Leur première année en Nationale 1 est satisfaisante avec une troisième place en première phase et une participation aux poules finales ; en revanche, elles finissent dernière de leur groupe en 1984 et sont reléguées. Elle remportent quand même une deuxième Coupe de l'Atlantique.

Après le retrait de Montfaucon, ce sont les Angevines de La Croix-Blanche, quatre fois championnes régionales en cinq ans, qui reprennent le flambeau de l'Anjou en 1990-91 : cette expérience est douloureuse (une victoire et deux nuls en dix-huit matches).

Le football féminin franchit une nouvelle étape en 1992 lorsqu'est créé un championnat de France à poule unique. Y prennent part des Parisiennes (FC Juvisy, VGA Saint-Maur, SJ Poissy), des Toulousaines (OAC et Union), des joueuses des bords de Saône (FC Lyon et SC Flacé), des Artésiennes (Olympique d'Hénin-Beaumont), des Alsaciennes (ASPTT Strasbourg), des Normandes (FC Condé), des Bretonnes (CS Saint-Brieuc) et des Angoumoisines (ASJ Soyaux).

Les Angevines de La Croix-Blanche jouent à l’étage inférieur : elles se classent 5èmes de leur poule de Nationale 1B au cours de cette saison, et conquièrent leur première Coupe de l'Atlantique. Elles alignent les bons classement au cours des années suivantes (sauf en 1995) et finissent par atteindre leur but : en 1998, elles sortent vainqueures de leur poule avec 19 points d'avance, deviennent vice-championnes de France de N1B et accèdent à la plus haute division. Conduite par Jean-Alain Erdeven, elles s'y accrochent mais ne parviennent pas à obtenir le maintien : avec quinze défaites (dont de lourds 0-5 face à Caluire, Juvisy et Saint-Brieuc), elles ne terminent que 10èmes sur 12.

Reléguée en Nationale 1B, La Croix-Blanche rencontre une autre équipe angevine, issue de la fusion de Nueil et de Saint-Georges dans le Haut-Layon, triple championne de l’Atlantique et toute fraîche championne interrégionale sous la direction de Benoît Baudry. Les filles d’Angers terminent 8èmes, celles du Layon 10èmes et dernières, reléguées. Reléguée, La Croix-Blanche l'est à son tour en 2003.

Prenant le relais de Saint-Georges & Nueil, Les Verchers & Saint-Georges remportent le championnat de l’Atlantique en 2002 et restaurent la présence des joueuses du Layon dans les championnats nationaux, avec de beaux classements sous la direction d’Eric Boulet : 4ème en 2005 et 3ème en 2006, avec barrages et accession en D2 nationale à la clé.

Après que La Croix-Blanche a rapporté une nouvelle fois la Coupe de l'Atlantique à Angers au printemps 2005, la capitale angevine a l'honneur d'accueillir l'Equipe de France pour un matche éliminatoire de Coupe du Monde : le 24 septembre 2005 à Jean-Bouin, les Françaises sont battues 1-0 par les Néerlandaises.

2007 voit non seulement le maintien en D2 des Verchers & Saint-Georges mais également le retour des angevines de La Croix-Blanche, championnes régionales, en D3. C’est encore mieux en 2008 puisqu’une troisième équipe rejoint les championnats nationaux, l’Union sportive de Corné. Le 19 novembre 2010, Angers accueille à nouveau l'Equipe de France (victoire contre la Pologne).

Après un creux au milieu des années 2010, le football féminin angevin retrouve le niveau national en 2017 quand La Croix-Blanche remonte en D2.

Olivier Moreau - mai 2006 - 2007 - 2008 - 2010 - 2017
  

le football féminin
en Anjou

Pour nous écrire :
anjou.foot@laposte.net
Le Championnat de l’Atlantique

1971 : F.C. La Roche-sur-Yon et Rablay-Sports
1972 : Rablay-Sports
1973 : S.A. Guérande
1974 : S.C. Challans
1975 : F.C. La Roche-sur-Yon
1976 : U.S. Montfaucon-sur-Moine
1977 : U.S. Montfaucon-sur-Moine
1978 : U.S. Montfaucon-sur-Moine
1979 : A.S.G. Saint-Herblain
1980 : A.S. La Chevalleraie
1981 : C.A.E.B. Cholet
1982 : C.A.E.B. Cholet
1983 : A.S.G. Saint-Herblain
1984 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
1985 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
1986 : La Croix-Blanche O.S. Angers
1987 : E.L.B. Saint-Nazaire
1988 : La Croix-Blanche O.S. Angers
1989 : La Croix-Blanche O.S. Angers
1990 : La Croix-Blanche O.S. Angers
1991 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
1992 : La Croix-Blanche O.S. Angers
1993 : A.S. Saint-Nazaire
1994 : Saint-Herblain O.C.
1995 : E.S.C. Nueil-sur-Layon
1996 : Saint-Herblain O.C.
1997 : E.S.C. Saint-Georges & Nueil
1998 : E.S.C. Saint-Georges & Nueil
1999 : E.S.C. Saint-Georges & Nueil
2000 : Saint-Herblain O.C.
2001 : E.S.O. La Roche-sur-Yon (b)
2002 : E.S.C. Saint-Georges & Nueil
2003 : U.S. Bouguenais
2004 : E.S. du Val Baugeois
2005 : E.S.O. La Roche-sur-Yon (b)
2006 : La Croix-Blanche O.S. Angers
2007 : La Croix-Blanche O.S. Angers
2008 : U.S.C. Corné
2009 : E.S.O. La Roche-sur-Yon (b)
2010 : Saint-Herblain O.C. (b)
2011 : E.S.O. La Roche-sur-Yon (b)
2012 : F.C. Les Verchers & Saint-Georges
2013 : F.C. Les Verchers & Saint-Georges
2014 : E.S.O. La Roche-sur-Yon (b)
2015 : E.S.O. La Roche-sur-Yon (b)
2016 : E.S.O. La Roche-sur-Yon (b)
2017 : La Croix-Blanche Angers
La Coupe de l’Atlantique

1971 : C.S. Le Lion-d’Angers
1972 : S.C. Challans
1973 : E.S. Ligny (Angers)
1974 : Rablay-Sports
1975 : C.S. Le Lion-d’Angers
1976 : E.S. Vallet
1977 : U.S. Montfaucon-sur-Moine
1978 : U.S. Montfaucon-sur-Moine
1979 : U.S. Montfaucon-sur-Moine
1980 : La Croix-Blanche O.S. Angers
1981 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
1982 : C.A.E.B. Cholet
1983 : A.S.G. Saint-Herblain
1984 : C.A.E.B. Cholet
1985 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
1986 : E.L.B. Saint-Nazaire
1987 : E.L.B. Saint-Nazaire
1988 : A.S.G. Saint-Herblain
1989 : U.S. Montfaucon-sur-Moine
1990 : U.S. Montfaucon-sur-Moine
1991 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
1992 : A.S.P.T.T. Saumur
1993 : La Croix-Blanche O.S. Angers
1994 : Saint-Herblain O.C.
1995 : A.S.P.T.T. Saumur
1996 : Saint-Herblain O.C.
1997 : E.S.C. Saint-Georges & Nueil
1998 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
1999 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
2000 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
2001 : Saint-Herblain O.C.
2002 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
2003 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
2004 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
2005 : La Croix-Blanche O.S. Angers
2006 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
2007 : Saint-Herblain O.C.
2008 : F.C. Les Verchers & St-Georges
2009 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
2010 : La Croix-Blanche O.S. Angers
2011 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
2012 : F.C. Les Verchers & St-Georges
2013 : F.C. Les Verchers & St-Georges
2014 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
2015 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
2016 : E.S.O. La Roche-sur-Yon
2017 : La Croix-Blanche Angers
Où pratiquait-on le football féminin (séniors) en 2005-2006 ?

Championat national, Division 3
F.C. Les Verchers & St-Georges

Championnat régional
La Croix-Blanche O.S. Angers
F.C. Ingrandes & Le Fresne
F.C. Les Verchers & St-G. (b)
Olympique de Liré & Drain
Stade Olympique Choletais

Championnat départemental
U.S. de Corné
La Croix-Blanche O.S. Angers (b)
A. des Ponts-de-Cé
A.S. de Brain-sur-Longu. (a & b)
E.S. du Val Baugeois (Cornillé)
A.C. Belle-Beille Angers
A.S. de St-Sylvain-d’Anjou (a & b)
S.C. du Voide (Vihiers)
F.C. Les Verchers & St-G. (c)
Avenir de Tillières & St-Crespin
U.S. Combrée & Noyant-Bel-Air
-