[http://www.ufolep.org]
[mailto:anjou.foot@laposte.net]
[./index.html]
[./page_11.html]
[./page_2.html]
[./page_3.html]
[./page_4.html]
[./page_5.html]
[./page_6.html]
[./page_7.html]
[./page_8.html]
[./page_9.html]
[./page_21.html]
[./page_22.html]
[./page_23.html]
[./page_24.html]
[./page_10.html]
[./page_25.html]
[./page_26.html]
[./page_31.html]
[./page_32.html]
[./page_34.html]
[./page_35.html]
[./page_36.html]
[./page_42.html]
[./page_43.html]
[./page_41.html]
[./page_53.html]
[./page_52.html]
[./page_51.html]
[./page_1.html]
[./index.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
D'une certaine façon, le mouvement laïque était représenté avant 1914 par l'Union des sociétés françaises des sports athlétiques (USFSA), à dominante républicaine. Angers Université Club, le Club Sportif Jean-Bouin et le Club Olympique Choletais furent les meilleurs représentants angevins dans ses championnats. Après une période d’isolement, l'USFSA finit par s’associer au Comité français interfédéral (CFI) puis fondit ses activités de football dans la Fédération française de football-association.

Neuf ans plus tard, en avril 1928, est créée à Lille l'Union française des œuvres laïques de l'éducation physique (UFOLEP). Emanation de la Ligue de l'enseignement, elle promeut "une autre idée du sport". C'est un mouvement de gauche proche de l'enseignement public.

Les compétitions d'adultes propres aux clubs affiliés à l'UFOLEP sont bien vivantes en Maine-et- Loire de 1935 à 1975 environ. Sans surprise, la liste des participants montre que l'Ouest du département (Segréen, Mauges, Layon) est sous-représenté tandis que l’Est (Baugeois et Saumurois de tradition républicaine), et les bassins ouvriers (Angers, Trélazé, Cholet, Montlimart- Montrevault...) sont dominants.

L'UFOLEP organise alors ses propres championnats, parallèles à ceux de la LOFA et calqués sur la même structure. C'est par exemple le cas en 1957 (voir ci-contre à droite). Elle organise aussi ses championnats de jeunes et ses concours de meilleur jeune footballeur.

Epreuve-phare, la coupe "Daniel-Rouger" est une compétition par élimination directe organisée par l'UFOLEP de Maine-et-Loire jusqu'aux années soixante-dix. Dans les années d’après-guerre, elle bénéficie du soutien de la "Nouvelle République du Centre-Ouest", journal laïque et républicain.

A visiter : www.ufolep.org

- juillet 2006 -

le football laïque
en Anjou

Pour nous écrire :
anjou.foot@laposte.net
Palmarès
de la Coupe Daniel-Rouger

1949 : A.S. de Montlimart-&-Montr.
1950 : F.C. de St-Macaire
1951 : Eglantine de Trélazé
1952 : Eglantine de Trélazé
1953 : Eglantine de Trélazé
1954 : Eglantine de Trélazé
1955 : S.C. de Longué
1956 : A.S. de Montlimart-&-Montr.
1957 : A.S. de Montlimart-&-Montr.
1958 : U.S. de Montreuil-Belfroy
1959
1960 : A.S. de Montlimart-&-Montr.
1961 : A.S.I. d’Erigné
1962
1963 : Avenir baugeois (Baugé)
1964 : Eglantine de Trélazé
1965 : R.C. de Noyant-&-Méon
1966 : Eglantine de Trélazé
1967 : C.A.E.-B. de Cholet
1968
1969 : A.S. de Montlimart-&-Montr.
1970 : A.S. de Montlimart-&-Montr.
1971 : A.S. de Montlimart-&-Montr.
1972 : U.S. de Beaufort
1973 : U.S. de Beaufort
1974
1975
1976 : U.S. de Beaufort
1977
1978 : A.S. de Montrevault
1979 : A.S. de Montrevault
...
Un exemple : les championnats adultes de l’UFOLEP
en 1956-57

Promotion
ASPTT Angers,
US Montreuil-Belfroy,
Eglantine de Trélazé

Première division
CAEB Cholet,
SC Longué,
FC Saint-Macaire

Deuxième division "départementale"
AS Condorcet Angers,
AS Bâtiment Angers,
Avenir de Baugé,
ASI Erigné,
CSJJ Trélazé

Deuxième division "cantonale"
FC Angers,
UAI Angers,
CSL Beaufort,
Bouillé-Ménard-Club,
US Candé,
US Mazé,
US Noyant,
US Pignerolles Saint-Barthélémy

Troisième division
AL Blancheraie Angers,
CSC Angers,
EN Angers,
Gazélec Angers,
AEP Auverse,
USC Cholet,
US Corné,
CA La Possonnière,
CS Lion-d'Angers,
AEP Meigné-le-Vicomte,
AS Montrevault,
CS Mouliherne,
Parçay-Sports,
US Saint-Clément,
AL Tigné,
US Varennes,
US Vaulandry
Daniel Rouger

Fondateur du mouvement laïque UFOLEP en Anjou, fondateur de l'U.S. Corné puis dirigeant de l'Eglantine sportive de Trélazé, sportif lui-même, Daniel Rouger était instituteur. Mobilisé en qualité de lieutenant de réserve (photo ci--dessus), il est mort au combat en Belgique le 14 mai 1940, à 35 ans.

Son nom a été donné aux stades de l'Eglantine et de Corné et à des rues à Angers et Trélazé, ainsi qu'à la principale coupe organisée par l'UFOLEP jusqu'au début des années 1980.
  
Carte ci-contre

Les clubs disputant les championnats de l'UFOLEP en 1947-48.

A quelques exceptions près, ils sont concentrés à Angers et Cholet, dans le Baugeois à tradition républicaine et laïque, et dans les villes industrielles (Montreuil-Belfroy, Trélazé, Montrevault & St-Pierre- Montlimart)